From the yearly archives: "2008"

Fort du succès de la première édition de son triathlon, Rocky Labbé nous a confirmé qu’une deuxième édition sera présentée en 2009.

La première édition du Triathlon Rocky Labbé Électrique a eu lieu le dimanche 17 août dernier et a attiré 35 participants, ce qui satisfait le principal organisateur au plus haut point. «Il pleuvait le matin mais ça n’a pas empêché les gens de se présenter en bon nombre», nous disait-il.

Les participants se sont tout d’abords attaqués au bassin de la rivière Chaudière dans le secteur des passerelles pour une balade de 6 km en canot ou kayak.

Puis, ils ont enfourché leur vélo sur 20 km pour se rendre au vieux pont couvert de Notre-Dame-des-Pins, toujours sous la pluie. Sur place, ils ont pris une pause d’une dizaine de minutes pour revenir aux passerelles. «La pluie n’a pas eu que du négatif car nous avions la piste cyclable à nous seuls», nous disait Rocky.

L’épreuve s’est terminée par une marche ou course de 5 km au Parc des 7 Chutes.

Par la suite, tout ce beau monde s’est réuni pour une remise de prix.

«Le rythme a été assez lent de sorte que jeunes comme moins jeunes ont tous pu compléter le parcours sans difficulté. Les gens ont d’ailleurs respecté la façon de faire car il ne s’agissait pas d’une course mais d’une activité physique familiale. Les participants ont fort apprécié ça de sorte que ça va se parler et qu’on devrait avoir encore plus de monde l’an prochain».

Rocky Labbé profite enfin de l’occasion pour remercier les bénévoles ainsi que les commanditaire qui ont permis d’offrir plusieurs prix aux participants.

[Lire l’article original sur L’EclaireurProgres.com]

Du 8 au 10 août prochain, les amateurs d’astronomies se donneront rendez-vous au Festival des perséides au Mont Cosmos. Cet événement annuel comprend des conférences, des activités en plein air, des lancements de fusées et des observations où l’échange entre astronomes amateurs est à l’honneur.

Au programme, il y aura notamment un Duathlon cosmique le 9 août. Il consiste en une course à pied dans les sentiers de randonnée pédestre du Mont Cosmos, environ 4 kms, suivis d’une portion en vélo de montagne de 15 km dans les rangs de terre et routes graveleuses qui entourent la montagne.  Le départ aura lieu vers 10h.  Le tout est amical et non compétitif.

Les gens doivent s’inscrire avant l’évènement en communiquant avec Eddy Szczerbinski.  Chaque personne est responsable de sa sécurité, de son alimentation et une minime contribution de 6$ est suggérée pour l’utilisation des sentiers de randonnée. Cette contribution donne aussi droit à toutes les autres activités du Mont Cosmos durant le festival.

L’organisation conseille aux participants de se munir de souliers de marche, de vêtements chauds et d’apporter des chaises pour vos périodes d’observations.

Les gens auront la possibilité d’organiser une soirée d’observation à l’extérieur selon la disponibilité des animateurs ou des activités au calendrier, communiquez à reservation@montcosmos.com.

[Lire l’article original sur EnBeauce.com]

Audrey Nadeau de Saint-Georges a réalisé tout un exploit à sa première participation à un demi-Ironman au Triathlon de Lévis le 5 juillet dernier. Elle a terminé au second rang dans un temps de 5 h 5 min 18 s soit 38 secondes derrière la vainqueur de l’épreuve, Josiane Tardif d’Ottawa.

On dit du demi-Ironman qu’il s’agit de la plus courte des épreuves de longue distance en triathlon. Audrey a dû parcourir de façon continue, et ce, dans l’ordre, 2 km de nage, 90 km de vélo et 21,1 km de course à pied.

Cette épreuve d’endurance demande une préparation particulière. L’athlète a neuf heures pour compléter l’épreuve.

[Lire l’article original sur EnBeauce.com]

La tempête de neige a causé quelques ennuis alors que plusieurs récipiendaires manquaient à l’appel lors du 30e Gala du mérite sportif beauceron. Parmi ceux-ci, l’Élitas d’or remis au meilleur athlète beauceron a été décerné à la joueuse de soccer de Saint-Georges, Sandra Couture évoluant avec l’équipe universitaire Les Carabins de Montréal. Une autre absente de taille était aussi Véronique Fortin récipiendaire du titre de l’athlète féminin de la dernière décennie. Soulignons que le karatéka, Bernard Paquet s’est aussi mérité le même titre du côté masculin. Néanmoins, il s’agissait d’un gala riche en émotion pour certains athlètes.

Pendant la soirée, la foule a réservé ses meilleurs applaudissements à Jean-Philippe Maranda, qui était maître de cérémonie avec Pierre Bourque. La carrière de l’haltérophile de Notre-Dame-des-Pins s’est interrompue d’une triste façon en mars dernier. Victime d’un accident de voiture qui brisé sa colonne vertébrale et ses chances de participer un jour aux Jeux olympiques. Le public a salué son courage et sa détermination lorsqu’il a fait son entrée sur scène et lorsqu’il s’est mérité un Élitas en haltérophilie. L’athlète en sport adapté, Mélanie Giroux a une fois de plus remporté l’Élitas pour l’obtention de ses médailles en natation aux Jeux olympiques spéciaux à Shanghai en 2007.

Véronique Fortin et Bernard Paquet : athlètes de la décennie
Pour la troisième fois de son histoire, le Gala a honoré un et une « Athlète de la décennie » parmi les récipiendaires des dix dernières années au titre d’athlète de l’année. Bernard Paquet de Saint-Georges a été honoré du titre masculin. Sa carrière en karaté lui a rapporté de nombreux titres au Canada et aux États-Unis. L’athlète se consacre désormais à transmettre le feu sacré aux jeunes karatékas de la région tel que lui a transmis son entraîneur, Simon Drapeau. « L’important c’est d’avoir du fun, et plus que t’as de fun plus tu performes », a lancé Bernard, récipiendaire de l’Athlète de l’année à deux reprises soit en 2000 et 2002.

Le titre féminin a été décerné à Véronique Fortin de Saint-Georges. Spécialiste en heptathlon, Véronique s’est démarquée au pays de même que lors de compétitions internationales. Elle a été récipiendaire de l’Élitas d’or à deux reprises soit en 2001 et 2005.

Élitas d’or à Couture
Sandra a été celle qui s’est le mieux démarquée dans la dernière année. Membre de l’équipe canadienne aux jeux mondiaux universitaires de Bangkok, Sandra s’est signalée durant la dernière année, entre autres, comme athlète de l’année au soccer universitaire féminin au Québec, 2e meilleure buteuse au Canada et joueuse de l’année au Québec.

L’Élitas d’argent a été remis à Julie Labonté de Sainte-Justine. Au lancer du poids, elle s’est illustrée ici et à l’étranger. Aux Championnats du monde jeunesse en République Tchèque, Julie s’est classée au 10e rang mondial. Au cours de l’année, Julie a battu le record provincial au poids 3 kg, et a aussi établi un record canadien aux 4 kg, record qui lui appartient toujours.

La skieuse Marie-Michèle Gagnon de Lac-Etchemin s’est vu remettre l’Élitas de bronze. Membre de l’équipe nationale de ski du Canada, Marie-Michèle s’est distinguée au cours de la saison, entre autres, lors des Championnats canadiens à Whistler avec une 3e place au Super G et au Slalom géant de même avec une 1re place au Super G et une 1re place au Super combiné à Apex (CB), lors de la Coupe NorAm. L’athlète etcheminoise a subi une fracture ouverte à deux endroits lors d’un entraînement en octobre dernier. Sa mère Marie-Luce a récolté son prix en son absence.  « Elle réintégrera l’équipe prochainement. Elle a hâte de revenir en piste pour battre les filles », soutient sa mère.

Évènement de l’année
La 2e édition Festival des bateaux dragons a été nommée l’événement de l’année à la grande surprise de Chen Ti Tune, l’instigateur de cet événement d’envergure. Cette compétition amicale a regroupé 880 rameurs, 40 équipes et a massé près de 6000 personnes au bord de la Chaudière. Le tournoi Comrie qui a débuté ses activités le 2 février a été nommé l’organisme de l’année et l’on a reconnu Paul Morin comme bâtisseur surtout dans le domaine de la natation.

Présentations dynamiques
Les frères Nathan et Jean Ngan ont eu la chance d’ouvrir le bal avec une démonstration de kung-fu à couper le souffle. Des pauses culturelles ont coloré ce 30e Gala avec la participation d’étudiants du Cégep Beauce-Appalaches dont Yanick Côté le coup de coeur du public à Cégeps en spectacle. La présentation audiovisuelle a été confiée à Réjean Bourque.

Course à pied : Réjean Paradis, Saint-Zacharie

[Lire l’article original sur EnBeauce.com]

Les vendredi 22 et samedi 23 février, la polyvalente Benoît-Vachon de Sainte-Marie accueillera la toute première édition du Salon Défi-Santé mariverain 0-5-30, un événement gratuit et axé sur la promotion de saines habitudes de vie.

«Nous voulons positionner l’alimentation et l’activité physique au coeur de la vie quotidienne des Beaucerons. Le but ultime, c’est en somme de réaliser le voeu que nous avons fait en début d’année en nous souhaitant Bonne Santé!», lance le conseiller municipal Patrice Cossette, président du comité organisateur.

«C’est en outre une grande première dans tout le Québec. Un événement aussi extraordinaire résulte d’une alliance réussie entre le monde municipal, de la santé, du scolaire, du milieu des affaires et de nos organismes communautaires», de commenter M. Cossette.

Le Salon débutera le vendredi dès 13 h. Les cours réguliers seront suspendus pour toute la journée, et ce sont les 1 800 jeunes de la polyvalente qui inaugureront le Salon. Des activités spéciales se dérouleront à l’extérieur, telles que la pratique de l’escalade, du football et du volley-ball sur neige.

Des conférenciers jeunesse de marque seront également de la partie, notamment Pierre-Luc Yao et Matthew Leblanc, joueurs élite du Rouge et Or football de l’Université Laval. Programmation diversifiée

Le 22 février en soirée et le lendemain en après-midi, une panoplie d’au moins treize exposants spécialisés en santé et en alimentation proposeront aux visiteurs des innovations et des trucs pour améliorer leur qualité de vie.

De plus, le public pourra assister à huit conférences réunissant dix conférenciers de grande qualité. Parmi ceux-ci, mentionnons le Beauceron Patrice Dionne, le premier greffé cœur-foie du Québec.

Le vendredi 22 février dès 20 h, des conférenciers renommés entretiendront l’auditoire sur la nécessité de freiner l’épidémie d’obésité actuelle en combattant la sédentarité et la mauvaise alimentation.

Trois sommités uniront leurs voix, soit le Dr Jean-Pierre Després, spécialiste des risques cardiométaboliques, le Dr Nathalie Almaras, chercheure en prévention de l’obésité chez l’enfant et le Dr Jean-Michel Borys, médecin nutritionniste français.

«La journée du samedi 23 février sera tout aussi importante. Nous aurons la chance unique de recevoir le Dr Johanne Blais, l’auteure bien connue du livre Être femme à 50 et à 60 ans!», rappelle Sylvie Nolet, directrice des programmes généraux et santé physique du CSSS du Grand Littoral, l’organisme initiateur du Salon Défi-Santé mariverain 0-5-30.

Rappelons que le Salon se tient dans la foulée de l’événement provincial Défi Santé 0-5-30, qui prendra place du 1er mars au 11 avril. Les participants au Défi seront alors invités à abandonner les produits du tabac (zéro tabagisme), à manger quotidiennement cinq portions de fruits et de légumes et à pratiquer trente minutes d’activité physique tous les jours au moins cinq fois par semaine.

«Nous avons obtenu 218 inscriptions au Défi en 2007, et nous espérons en récolter au-delà de 1 500 cette année», précise Patrice Cossette.

[Lire l’article original sur BeauceMedia.ca]

Cette année marquera le 30e anniversaire du Gala du mérite sportif beauceron. Ce gala aura lieu une fois encore dans l’enceinte de l’auditorium de la Polyvalente de Saint-Georges le 2 février prochain. Pour la troisième fois de son histoire, il honorera « l’Athlète de la décennie » parmi les récipiendaires des dix dernières années au titre d’athlète de l’année. Rappelons que Nathalie Gosselin de Sainte-Marie au judo et Gail Kelly de Saints-Anges en ski alpin ont été les seules à recevoir pareilles distinctions.

Les membres du comité de sélection soulignent que dans le cadre de ce 30e anniversaire, la contribution d’une personne pour le soutien aux organisations de même que celle d’un « bâtisseur ».

Les organisateurs du Gala ont dévoilé hier les candidatures retenues pour les mises en nomination dans chaque discipline. Les titres d’athlètes de l’année (or, argent et bronze) seront décernés le 2 février prochain parmi les récipiendaires de l’élitas de chacune des 25 disciplines en lice. Parmi les nouveautés, on remarque une nouvelle catégorie, Body fitness.

Cet évènement soulignera également les résultats d’équipes sportives qui se sont démarquées au cours de la dernière année telles que l’Embâcle de Sainte-Marie avec l’obtention du bol d’or ou encore l’équipe de baseball, les Braves de Beauce-Amiante. On reconnaîtra également la contribution d’officiels et d’entraîneurs. Le nom des personnes et des organismes qui feront l’objet de prix majeurs tels : le bénévole de l’année, l’événement sportif et l’organisme de l’année, ne seront dévoilés que lors de la soirée du Gala.

Le Gala du mérite sportif beauceron se tiendra à l’auditorium de la Polyvalente de Saint-Georges le samedi 2 février prochain à compter de 19 h 30. Les personnes intéressées à y participer peuvent réserver leurs billets au coût de 10 $ auprès des responsables du Gala ou dans les Caisses Desjardins de Sainte-Marie, Lac-Etchemin ou Saint-Georges.

Course à pied
Yvan Lachance, Saint-Georges
Réjean Paradis, Saint-Zacharie

Hors discipline
Pier-Marc Paré, Lac Etchemin — Moto-Cross
Marie-Michèle Quirion, Saint-Simon-les-Mines — Tir à l’arc
Brigitte Veilleux, Saint-Georges — Triathlon

[Lire l’article original sur EnBeauce.com]